Comment se déroule le déconfinement dans les Frats ?

L’édition vidéo du 17 mai où des Fraternités racontent comment se prévoit le déconfinement :

https://www.dailymotion.com/video/x7u3vpr

L’édition du 10 mai à suivre ici sur Daily Motion.

L’édition du 3 mai à suivre ici sur Daily Motion.

St Nazaire

On sent que bien des gens ont du mal à vivre ce confinement et perdent pieds. Nous avons désiré reprendre, tout doucement. Le Soli-déj et les cours de français, mais par exemple avec une seul cours par semaine.

Grenelle

L’accueil général va être rouver tous les matins. Le courrier et les distributions alimentaires vont reprendre avec des mesures de précaution : différentes files d’attente, des bancs et des chaises pour marquer les distances. On s’est équipé avec des masques jetables, en tissu, des visières… Le soutien scolaire va reprendre le 18 mai avec 10 jeunes. Chaque jour, un point sera fait pour savoir quoi ajuster.

Trappes

Pas de reprise des ateliers de français car les bénévoles sont âgé.e.s. Reprise du soutien scolaire car il y a une grosse attente des parents, y compris de certains qui ne remettent pas les enfants à l’école. Tout un protocole est prévu : masque pour les enfants, gel hydro-alcoolique, ménage matin et soir… Les collégiens vont aussi reprendre. Une partie des familles sont dans une grande detresse psychologique et morale, il faut donc sortir les enfants… Certains sont confinés dans des barres HLM au 8e étage sans être sortis une seule fois… Reprise aussi de l’accueil mais ni l’informatique, ni la couture, ni l’informatique. Le séjour familial de juillet est la grande interrogation : les gestes barrières vont être difficile à respecter alors qu’on partage tout…

Maison Verte

Va continuer un accompagnement social très limité, surtout par téléphone et quelques photocopies car beaucoup de bénévoles sont à risque. Le soutien scolaire va reprendre avec les bénévoles non à risque. Un tour téléphonique va être fait pour voir quels parents le souhaitent. Le vestiaire et les braderies vont reprendre avec une entrée au compte goutte. Les ASL ne reprendront pas mais des exercices ont été déposées chez les élèves et des conversations ont lieu par téléphone.

La Rochelle

Les travailleurs sociaux (pour les gens du voyage, étrangers, etc.) ne seront présents physiquement qu’un à deux jours par semaine afin d’assurer les rendez-vous individuels indispensables, le reste du temps ils continueront à faire du télétravail.  Concernant le chantier d’insertion, un encadrant technique sur deux a déjà repris avec une équipe réduite espace vert. La domiciliation se faisait avec une tournée sur les aires d’accueil (cela concerne des gens du voyage) et va rependre trois demi-journées par semaine avec des mesures de précaution.
La braderie est animée surtout par des personnes de plus de 65 ans donc pour l’instant, il va y avoir une reprise du tri mais au public seulement en juin. Ce qui est compliqué c’est que les commandes de masques n’arrivent pas, il n’en a été trouvé qu’en petite quantité.

Rouen

La pelouse de la Frat’ va continuer à accueillir les familles du quartier (par tranche de deux heures). L’accompagnement scolaire va continuer par téléphone, les écoles ne rouvriront ici qu’à partir du 25, par demi groupes un jour sur deux. L’autre jour, il est possible que les enfants soient accueillis dans des centres associatifs, dont peut-être la Frat mais c’est en réflexion car les familles de la Frats se sont pour l’instant organisées pour garder les enfants eux-mêmes. Les activités vont petit à petit reprendre en s’installant dans la grande salle pour avoir avoir d’espace pour la distanciation physique. La grosse interrogation reste le vestiaire : le tri reprend mais pas la vente.

Maison Ouverte

Il ne va pas être possible de reprendre toutes les fêtes, les débats, les concerts, les représentations de théâtre qui étaient prévues jusqu’à la fin de l’année. Il y aura en partie des reports septembre – octobre, notamment côté théâtre, avec un risque d’embouteillage. La laverie d’urgence va continuer tant que les personnes précaires seront logées dans l’hotel de Montreuil. Des discussions ont lieu avec la CIMADE quand à la date et les conditions pour l’accueil pour le droit des étrangers. On pense à reprendre des activités en petits groupes, à moins de 9 : ouvrir la cour aux familles du quartier, un groupe biblique, une marche médiative, peut-être des groupes de réflexions sur « le monde d’après », plusieurs activités artistiques et d’écriture…

Nantes

Le foyer et les appartements ont continué avec des problèmes sanitaires qu’il a fallu gêrer. Les magasins – vestiaire, objets… – n’ont pas prévu de reprendre car beaucoup de bénévoles âgées. Dans un premier temps, ce sont les activités d’accompagnement social qui vont reprendre.

Marseille

L’équipe sort fatiguée de la mobilisation avec la coordination associative et déçue par le manque de présence des pouvoirs publics. Réouverture pour l’instant à mi-temps sur deux jours : écrivains publics, vestiaires mais un par un et pas les activités collectives (cours de français)… Le centre de loisir pense acceuillir 12 CM2 pour les aider à préparer l’entrée au collège.

Pays de Montbéliard

La réouverture va se faire avec les masques fabriqués par la Frat, reprise de la boutique mais pas de la braderie et de la brocante (il n’y en a eu deux supprimées d’où un manque à gagner). La périiode est dans le jardin avec des échanges de plants. La reprise est compliquée car beaucoup de bénévoles âgées. Mais sans doute reprise de l’art plastique. Les ateliers socio-linguistiques vont avoir du mal à reprendre car les locaux de la CIMADE où ça a lieu sont tout petits. Il y a eu beaucoup d’impact psychologiques et il va falloir imaginer des moyens de reprendre le contact, d’échanger, d’écouter…

Lyon La Duchère

Ce qui a été mis en place au début du confinement se poursuit la semaine prochaine : permanence téléphonique toute la semaine, phoning auprès des plus isolés, portage de courses à domicile. Nous réfléchissons encore aux modalités du déconfinement. Le CA et les bénévoles accueil et Ecrivains publics sont consultés sur la proposition suivante : Reprise de l’accueil Ecrivains Publics pour répondre à des besoins qui se font pressants, mais sur la base du libre volontariat et en épargnant les personnes à risque, en limitant à trois le nombre de personnes accueillies dans la maison, et en proposant d’ouvrir les matins du  mardi au jeudi de 9h30 à 12h30 (en y intégrant pour le jeudi la permanence médiation santé). Les permanences CIMADE et café emploi ne sont pas encore programmées. Lundi 11 mai: préparation et aménagement de la maison pour que soient respectées les consignes de protection suivantes : port de masque pour tous ; port de visière avec feuille plastique pour les bénévoles ou autres (service civique, directeur) ; distance de un mètre à respecter entre les personnes ; sens de circulation avec l’entrée par la porte habituelle et la sortie côté terrasse ; en laissant les portes ouvertes et en aérant  dans la mesure du possible ; en désinfectant régulièrement tout ce qu’on touche ;en se lavant les mains fréquemment