La Mission populaire à sa naissance… Un tabou de La Commune ?

Pourquoi était-il interdit de parler de la Commune dans les salles de la Mission populaire lors de sa création, au lendemain de l’écrasement de la révolte populaire ? Retour sur l’époque. Bruno Erhmann, trésorier de la Maison Verte (Paris 18e), historien de la Miss’ Pop’ Robert Mac All crée la Mission populaire au lendemain de l’écrasement de la Commune de Paris. Pourquoi se fixe-t-il comme règle de ne pas en parler dans ses lieux ? Parmi les règles fixées au départ de la mission, il y a notamment : Ne jamais toucher, de près ou de loin à un sujet politique ; ne pas parler des Continuer à lire →

Yves Ehrmann, un Évangile engagé

Le le 21 avril 2021 avril, Yves Ehrmann, ancien équipier pasteur de la Mission populaire est décédé à l’âge de 82 ans. Un parcours qui dit tout une période d’engagement du protestantisme. Yves Ehrmann, né le 6 mai 1939 grandit à Lyon, fait parti des éclaireurs, avant que la famille rejoigne le pays de Montbéliard. Il est adolescent quand éclate l’affaire Mathiot (voir encadré). Le pasteur Étienne Mathiot est l’aumônier de son lycée. « A l’époque, se souvient son frère Bruno, l’histoire divisait les paroisses. Nous, nous étions pour Mathiot. Cela nous a beaucoup marqué Yves et moi ». Yves Erhmann rejoint Continuer à lire →

1906 à La Maison Verte : Il y a 115 ans, déjà la laïcité sans abdiquer l’Évangile.

Au lendemain du vote de la loi de 1905, un article dans La Petite Presse raconte comment La Maison Verte, Fraternité de la Mission populaire à Paris 18e, est déjà bonne élève de la laïcité… Muriel Menanteau, ancienne pasteure directrice de la Maison Ouverte (Paris 18e) Qu’ont en commun le fameux Rocambole (1) et la Maison Verte ? Les colonnes de La Petite Presse ! Vendu seulement pour un sou, La Petite Presse était un des premiers journaux à proposer un supplément illustré, des romans feuilletons et des informations quotidiennes jusqu’aux plus sensationnelles. En 1906, un article en première page rend compte Continuer à lire →

“Mon église”, un chant qui dit beaucoup de la Mission populaire

Les paroles : Mon Eglise Déjà en ligne : Avec toi, Avec lui,, Au nom de Dieu, Caïn, Le fils prodigue L’espérance, Les mains,Le frère aîné, Qui a tué le nazaréen ?, Un jour viendra, l’étranger, Ce que j’ai vu, ma vie quotidienne, chant d’amour, comme des dieux, On mange, Les rameaux, Depuis le temps, Devant la croix, Marie-Madeleine, Merci mon Dieu, Parler D’un culte à une AG, d’un numéro de Présence à un « vinyl » puis un CD (qu’on peut écouter en ligne et acheter auprès de la MPEF stephane.lavignotte@missionpopulaire.org), des « chants de la Mission populaire » Continuer à lire →

“Parler”, l’hymne de la Mission populaire

Les paroles : Parler Déjà en ligne : Avec toi, Avec lui,, Au nom de Dieu, Caïn, Le fils prodigue L’espérance, Les mains,Le frère aîné, Qui a tué le nazaréen ?, Un jour viendra, l’étranger, Ce que j’ai vu, ma vie quotidienne, chant d’amour, comme des dieux, On mange, Les rameaux, Depuis le temps, Devant la croix, Marie-Madeleine, Merci mon Dieu. D’un culte à une AG, d’un numéro de Présence à un « vinyl » puis un CD (qu’on peut écouter en ligne et acheter auprès de la MPEF stephane.lavignotte@missionpopulaire.org), des « chants de la Mission populaire » sont chantés Continuer à lire →

Une série d’interviews pour partir à la découverte de la MPEF…

A l’occasion de ses 150 ans et plus particulièrement de l’Assemblée du désert qui lui était consacré, Magalie Houziaux pour le service communication de la Fédération protestante a réalisé une série d’interviews. Olivier Brès, président de la mission populaire évangélique et des équipiers de différentes fraternités nous parlent des différents défis en ce début de XXIème siècle. Retrouvez-les ! https://missionpopulaire.org/ils-et-elles-ont-fait-la-miss-pop/  

150 ans : Journées de rentrée 9 et 10 octobre 2021

Du samedi 12h au dimanche 16h au Palais de la Femme 94 rue de Charonne 75011 Paris Métro Charonne ligne 9 ou Bus numéro 46 Les journées de rentrée en vidéo La Feuille de route 2019-2022 du Mouvement de la Mission Populaire évoque les 150 ans de la MPEF, fondée officiellement en 1872 : Notre objectif principal est bien sûr de chercher à exprimer la pertinence actuelle de la Miss Pop, dans son environnement social, politique, ecclésial. Mais cette actualisation des objectifs de la MPEF ne peut avoir lieu sans une lecture plus ou moins approfondie de son histoire, qui Continuer à lire →

“Merci, mon Dieu”, un nouveau chant

Dire merci, pour tout ce qui nous est donné… et bien plus… le dire en chanson ! Les paroles : Merci Déjà en ligne : Avec toi, Avec lui,, Au nom de Dieu, Caïn, Le fils prodigue L’espérance, Les mains,Le frère aîné, Qui a tué le nazaréen ?, Un jour viendra, l’étranger, Ce que j’ai vu, ma vie quotidienne, chant d’amour, comme des dieux, On mange, Les rameaux, Depuis le temps, Devant la croix, Marie-Madeleine D’un culte à une AG, d’un numéro de Présence à un « vinyl » puis un CD (qu’on peut écouter en ligne et acheter auprès Continuer à lire →

Jésus vu par Marie-Madeleine

Jésus vu par Marie-Madeleine… une histoire de confiance et de reconnaissance ! Paroles : Marie-Madeleine Déjà en ligne : Avec toi, Avec lui,, Au nom de Dieu, Caïn, Le fils prodigue L’espérance, Les mains,Le frère aîné, Qui a tué le nazaréen ?, Un jour viendra, l’étranger, Ce que j’ai vu, ma vie quotidienne, chant d’amour, comme des dieux, On mange, Les rameaux, Depuis le temps, Devant la croix D’un culte à une AG, d’un numéro de Présence à un « vinyl » puis un CD (qu’on peut écouter en ligne et acheter auprès de la MPEF stephane.lavignotte@missionpopulaire.org), des « chants Continuer à lire →

Les Fraternités de la Mission populaire ont besoin de votre soutien !

” S’unir. Être vingt au lieu d’un. Avoir quarante mains au lieu de deux. Vingt cerveaux au lieu d’un seul, pour réfléchir et penser. S’unir. Se mettre tous ensemble pour accomplir un même travail ; pour défendre une même idée ; pour poursuivre un même but; pour vivre une même vie.” Aimée Degallier-Martin (totem Lézard), Le livre de Lézard, publié par une éclaireuse genevoise dans les années 1920. Chers ami.e.s, Voilà plus d’un an que la pandémie du Covid 19 a bouleversé notre existence. Voilà un an que les équipiers, les bénévoles et les salariés poursuivent leur travail au sein Continuer à lire →