Même si le printemps n'est pas vraiment là, il est bien présent pour la MPEF
En route, en marche, vers de nouveaux horizons !
La Mission Populaire Evangélique de France c’est un peuple en marche, qui ne veut laisser personne sur le bord du chemin.
Vous faites partie de ce peuple, à divers titres, et vous accompagnez ceux qui viennent dans les Frats vivre, un temps, cette marche ensemble.
Depuis le courrier de cet automne, j’ai essayé de marcher, d’accompagner différents lieux, différentes Frats et différentes personnes, dans leurs joies et leurs difficultés.

leftA Saint Nazaire, l’association existant depuis 1961 a été dissoute lors d’une assemblée générale extraordinaire à l’initiative de la présidente en place. A la suite de cette décision, Catherine Josse, pasteur envoyée de la MPEF depuis septembre 2012, et une équipe autour d’elle ont créé une nouvelle association, La Fraternité Mission Populaire à Saint Nazaire, et à aucun moment le travail d’accueil des personnes en difficultés n’a été interrompu. Cette période de crise est l’occasion de réfléchir sur les actions que la MPEF souhaite développer à Saint Nazaire en lien avec les autres protestants du secteur. La nouvelle équipe planche sur un projet de vie pour la Frat en lien avec le siège de la MPEF.







Le Picoulet, poste de la MPEF dans le 11e arrondissement de Paris, a lui aussi vécu des temps difficiles, tant au niveau des bâtiments que des équipes en interne, les difficultés sur les bâtiments accentuant celles des équipes. Une partie des locaux a été fermée pour cause de gros travaux, les poutres de soutènement ayant été très fragilisées par des dégâts des eaux à répétition dues au mauvais entretien du propriétaire au-dessus.
L’équipe s’est retrouvée dans des locaux réduits ce qui a gêné le bon fonctionnement des activités.
Les bâtiments rénovés, avec bon nombre d’améliorations, les choses aujourd’hui plus apaisées, la présidente, après de longues années au service du Picoulet, a décidé de passer le relais à un nouveau président.
Avec toute l’équipe des bénévoles, des salariés locaux, la pasteure Eve Lanchantin et la directrice administrative Eliane Stricker portent la charge de ce poste avec beaucoup d’engagement.

A Montbéliard la Mission Populaire a décidé de s’engager dans un projet à temps plein autour d’un poste de mission urbaine et dans l’industrie, sous la forme d’une pastorale du travail. Un groupe de pilotage du projet est en place et travaille dans le but d’accueillir un ou une candidate pasteur ou laïc sur ce projet.

rightLa Maison Verte vit des temps de changements avec le départ cet été de Stéphane Lavignotte, pasteur du lieu depuis 7 ans, des candidatures sont à l’étude pour le remplacer.



leftStéphane Lavignotte ne quitte pas la Mission Populaire pour autant, le Comité National l’a chargé d’un projet bien particulier : mener d’un bout à l’autre l’implantation d’une nouvelle Fraternité en banlieue parisienne, depuis la réflexion, l’étude du projet jusqu’à son accomplissement possible d’ici 2 à 3 ans.

Vers de nouvelles Fraternités, a été le thème de la toute dernière assemblée générale de la MPEF les 1er et 2 juin. Ce fut une belle AG, festive, joyeuse, réflexive et pleine d’entrain pour l’avenir. Et ces réflexions et projets entrent dans le nouveau plan d’action dont s’est doté le Comité National pour préparer l’avenir de la MPEF d’ici 4 à 5 ans et nous emmener en particulier jusqu’en 2017, fête des 500 ans du protestantisme.

Une Rencontre présidents équipiers envoyés a eu lieu début avril sur le thème de la gouvernance, du tandem président-équipier (au féminin et au masculin) à la direction des fraternités, chacun a pu partager et échanger sur les attentes et difficultés rencontrées dans les relations et le travail. La réflexion se poursuit pour clarifier les rôles respectifs.

La Mission Populaire vit, comme vous pouvez le constater, elle se développe afin de mieux vivre et manifester l’Evangile chaque jour.
Elle vit grâce à vous, à votre soutien spirituel, à votre présence, dans les différents lieux, à votre engagement financier fidèle et constant.
Merci encore à chacun d’entre vous pour tout ce que vous apportez à la Mission Populaire et par elle à la vie de l’Evangile au quotidien.
Merci de penser à vous (ré)abonner à Présence, journal trimestriel de la MPEF