De la tribune des Nations unies à New-York au sommet du G20 de Pittsburgh, et en attendant la Conférence mondiale de l'ONU à Copenhague (Danemark), en décembre, la question du climat s’impose désormais comme une urgence absolue.
>« Jamais l’homme n’a porté une telle responsabilité dans la gestion des ressources de la Terre. L’heure est donc venue pour les chrétiens, d’oser une parole prophétique et de prendre, face à la société, l’engagement de modifier leur propre comportement, dans le sens d’un refus du gaspillage», souligne René Poujol, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Pèlerin.

C’est le sens de l’appel lancé par Pèlerin (dans son n°6618 du 01/10/09) déjà signé par près d’une vingtaine de mouvements et services d’Eglise, catholiques et protestants :

Action catholique des femmes (ACF), Action catholique indépendante (ACI), Action catholique ouvrière (ACO), A Rocha, le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD), Chrétiens dans le monde rural (CMR), Communauté vie chrétienne (CVX), la Fédération protestante de France (FPF), la Fraternité franciscaine séculière (FFS), Justice et Paix, la Mission de France, la Mission populaire évangélique de France, le Mouvement chrétien des cadres (MCC),le Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ), le Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC), Pax Christi-France, les Scouts et Guides de France, le Secours catholique.<br />

Soutenez cet appel, qui sera remis au Président de la République avant le sommet, en le signant, à partir du jeudi 1er octobre, sur http://www.pelerin.info

ou en le renvoyant, avant le 15 novembre, à

Pèlerin

rédaction,

« Appel réchauffement climatique »,

18 rue Barbès, 92128 Montrouge Cedex